La vie Communale

Le 1er nom de notre village serait AVESA.

L'historien Pesche le rapprocherait de AVEZÉ et de AVESSÉ. Ce nom parait indiquer une position sur une rivière, ou des prairies, ou les deux à la fois. Or, Avoise est situé sur un méandre de "La Sarthe", et traversé par deux autres cours d'eau, "La Vègre" et le ruisseau "Les Deux Fonds" : endroit approprié à l'implantation d'un village.

Des outils préhistoriques, trouvés sur la commune prouvent que le territoire d'Avoise a été occupé sans interruption depuis 300 000 ans.

Un grand saut dans l'histoire nous amène à l'époque gallo-romaine. Les fouilles menées de 1971 à 1974 ont révélé l'existence d'une villa de cette époque entre les fermes de "la Bellangeraie" et du "Grand Theil".

Ce site est maintenant recouvert afin d'en protéger es vestiges.

Au Xème siècle, Avoise comptait 3 mottes féodales (et c'est sur l'une d'elles, que le village s'est implanté).

Situé entre l'Anjou et le Maine, le village a su utiliser cette situation privilégiée pour développer son activité économique.
A cette époque, seize tisserands travaillent le lin et le chanvre. A proximité, trois moulins fabriquent du papier et du carton. Au port, les gabares échangent le vin, le sel, l'ardoise et le tuffeau en provenant de l'Anjou. Avoise possède ses entrepôts, mais la construction des quais ferroviaires à Sablé entraîne la ruine de ce commerce à Avoise.

L'activité économique décline tout au long du XIXème siècle, remplacée par une importante activité agricole.

Plus récemment, deux nouveaux quartiers de maisons et de résidences secondaires sont installés sur le plateau dominant le village et sur la route de Parcé sur Sarthe en bordure de rivière.